Le projet NUMERINOSE relève du défi INPHYNITI du CNRS pour l’interdisciplinarité 2016-2017

Le projet vise à créer un nez biomimétique computationnel. La collaboration entre une équipe de biochimie computationnelle et une équipe de biologie moléculaire va permettre de décrypter les bases moléculaires de la perception des odeurs.

nez_gpu

Une revue récente sur le codage moléculaire de la perception des odeurs peut être trouvé ici.

Publicités